En route pour le 3ème Gwadlouptri !

Publié

Après le succès des deux premières éditions, le « Gwadlouptri 113 » revient le 8 mars 2014 à Saint François. Seul triathlon « longue distance » programmé en Guadeloupe, l’épreuve est devenue une véritable référence et le rendez-vous immanquable du début de saison pour les athlètes Français et Caribéens. Préparez-vous, le 8 mars c’est demain !

Qui succédera à Stéphane Poulat ? Les triathlètes Guadeloupéens et de métropole affutent déjà leurs crayons quatre mois avant le premier gros rendez-vous de la saison. Au programme le 8 mars prochain, 1.9 km de natation sur la plage de la Cocoteraie à Saint François, 90 km de vélo sur le magnifique site de la Pointe des Châteaux et enfin 21 km (un semi marathon) de course à pied dans le superbe golf saint franciscain.

Les pros au rendez-vous

Hervé Faure, deuxième en 2013 derrière Stéphane Poulat, a confirmé sa venue. Le vice-champion de France longue distance et triple vainqueur de l’Embrunman tentera d’épingler le Gwadlouptri à son palmarès. En attendant de nouvelles confirmations sur le plateau masculin, Jeanne Collonge (première en 2012 et 2013, deuxième de l’Ironman de Nice 2013) et Charlotte Morel (multiple championne de France) ont assuré leur participation. Au niveau des relais, une équipe « dream team » est en construction et devrait faire parler d’elle ! Infos à suivre…

Coté Guadeloupéen, déçu de son édition 2013 ou il avait dû abandonner sur crevaison, Julien Guirriec sera de la partie en mars. Le « finisher » d’Hawaï 2012 devrait venir « chatouiller » les professionnels comme en 2012 lorsqu’il s’était classé troisième. Cédric Dardenne et Sylvain Pigeau (troisième en 2013) seront également présents en attendant les confirmations des autres athlètes Guadeloupéens.

Une centaine d’athlètes attendus

Les succès des deux précédentes éditions ont permis au Gwadlouptri d’enregistrer une quarantaine d’inscriptions en quelques jours depuis l’ouverture des engagements le 31 octobre dernier. De fortes délégations des clubs Guadeloupéens (Dynamiques Saintannais, Grenouilles Bleues notamment) sont attendues, tant en individuel que sur l’épreuve relais.

Et si le soleil devrait une nouvelle fois briller sur les athlètes, ces derniers auront aussi à cœur d’assurer l’ambiance sur les animations prévues autour de la course.

Une chose est sure, le 8 mars prochain la Guadeloupe vibrera au rythme du Gwadlouptri !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *